Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un recours contre un refus de permis de construire modificatif ne suspend le délai de validité du permis de construire initial

Un recours contre un refus de permis de construire modificatif ne suspend le délai de validité du permis de construire initial

Le 12 avril 2018

Un recours contre un refus de permis de construire modificatif ne suspend le délai de validité du permis de construire initial

 Le délai de validité d’un permis de construire est de trois ans à compter de sa délivrance. Si les travaux n’ont pas été entrepris avant l’expiration de ce délai, le permis de construire devient caduc et son titulaire ne peut plus s’en prévaloir.

 L’article R. 424-19 du Code de l’urbanisme prévoit que ce délai de validité est automatiquement suspendu en cas de recours contentieux.

 Par cet arrêt, le Conseil d’Etat précise que ce délai de validité n’est pas suspendu lorsque le pétitionnaire engage un recours contre le refus d’une demande de permis de construire modificatif portant sur le même projet (CE, 21 février 2018, COMMUNE DE CREST-VOLAND, n°402109).

                                                                                                               Maître Arnaud PATURAT
                                                                                                        Cabinet BERGER AVOCATS

t